»Fils d’une fée »

          " Fils d'une fée "

Le temps se perd
Dans l’ombre des siècles
En quête d’une lueur d’espoir

Il annonce la naissance
Du fils d’une fée
Lequel apportera: sérénité

Dans ce monde cruel
Où tout se meurt
Sous l’emprise du mal

La fée a pris son envol
Il y a quelque temps
Vers un monde meilleur

Que tu sois bénie
Fée de bonheur
Toi qui as illuminé ma vie !

Je ne puis te dire
Ô ! Fée de miracle !
À quel point tu m’as fortifié !

Tu resteras à tout jamais
La seule qui ait fait de moi
Le plus heureux des fils

Ma fée à moi
Tu m’as porté dans ton ventre
Pendant neuf mois

Je t’aime démesurément
Peu importe que tu sois
Dans le monde le plus lointain

Allandy, l’érudit du temps

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close