" Ti-Jean "

Est-ce vraiment toi, Ti-Jean,
Homme d’esprit s’inclinant
Avec déshonneur devant l’argent ?

Toi dont le but est de t’enrichir
Je te vois aujourd’hui fléchir
Le genou sans y réfléchir

Tu as compilé des diplômes
Désormais, tu chômes
Vivant chez ta mère tel un môme

Tu t’es toujours consacré
Aux études sacrées
Dans la capitulation tu t’es ancré

L’argent est un bon serviteur
Et un mauvais professeur
Fuis avant qu’il ne te fasse peur

Il est le diable incarné
Qui ne cesse d’imprégner
Le mal dans les hommes fêlés

Il divise
Des familles et y laisse des crises
Il désunit des amitiés entreprises

Je comprends qu’il puisse
Influencer tes vices
Il est le père et toi le fils

Toi, Ti-Jean
Tu es l’érudit du temps
Un homme de talent

Point n’est besoin
De mettre ton savoir au coin
Quand tu vois l’argent de loin

Fais-en plutôt bon usage
Et comme dit le vieil adage
Le savoir rend plus sage

Allandy, l’érudit du temps

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close